[INTERVIEW] Bruche Piémont Rail, l’association qui défend les usagers du train

Avec une augmentation du nombre de trains supprimés, une réduction assez drastique du service pendant les vacances scolaires et un plan d’aménagement du trafic (PAT) qui perdure, la ligne Strasbourg – Saint-Dié – Epinal subit une véritable dégradation.

A l’aube de l’expérimentation de l’ouverture de la ligne à la concurrence (2023), le train reste une solution d’avenir, particulièrement face aux enjeux climatiques.

André Lott, président de l’association Bruche Piémont Rail qui sert d’intermédiaire entre les institutions, les entreprises et les usagers, est venu nous parler de tous ces sujets.

L’association Bruche Piémont Rail tiendra son assemblée générale ouverte à toutes et à tous le vendredi 29 avril à 18h30 à la médiathèque La Locomotives de Wisches.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur leur site internet.